Crédit immobilier : l'inflation, une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

La Rédaction • 08 Février 2022 • 17:00

L'inflation est en forte hausse et au coeur de toutes les discussions en ce moment, mais que signifie-t-elle pour les futurs acheteurs du secteur immobilier ?

Crédit immobilier : l'inflation, une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

En un an, les prix ont augmenté de 2,8 %. Ce phénomène, inédit depuis 10 ans est directement imputable à la crise. C'est donc tout naturellement que l'inflation et le pouvoir d'achat sont (re)devenus des problématiques majeures en vue de l'élection présidentielle d'avril prochain. Pour autant, l'inflation pourrait bien avoir un impact inattendu sur les emprunteurs.

Une inflation bénéfique aux emprunteurs ?

Pour rappel, l'inflation se traduit par une hausse générale et durable des prix. Pour compenser cette hausse, les salaires sont souvent indexés sur la hausse des prix, en témoigne la prime inflation consentie par le gouvernement en fin d'année 2021.

Dans le cadre d'un emprunt immobilier, il est donc important de négocier son emprunt à un taux fixe. En effet, dans ce cas de figure, les salaires progressent en même temps que l'inflation, tandis que dans le même temps, les mensualités de votre emprunt restent identiques. Par conséquent, le poids relatif de l'emprunt sur les revenus baisse. En cas d'inflation durable, elle pourrait donc, de manière assez ironique, se traduire par un coût de l'emprunt moins élevé.

Pour autant, ces bienfaits supposés sont évidemment à pondérer. Par exemple, la hausse des prix immobiliers ne devrait pas être stoppée par l'inflation. Néanmoins, on pourrait assister à un rééquilibrage des prix entre le coeur des métropoles et les villes moyennes plus attractives.

Vers une hausse des taux ?

À travers l'inflation, beaucoup de ménages craignent d'ailleurs, une remontée des taux de crédit immobilier. Ce n'est un scoop pour personne, ces taux sont actuellement à un niveau historiquement bas.

En cas d'inflation excessive, il est pourtant envisageable que la banque centrale augmente les taux en 2022. Pour autant, au vu de la conjoncture du marché, il est difficile d'imaginer, pour le moment, une remontée significative des taux immobiliers. Cela étant, même faible, une légère remontée pourrait impacter les ménages les plus modestes.

En février, l'ensemble des courtiers a d'ailleurs observé une première légère hausse allant de 0,10 à 0,35 point de pourcentage.

Dans cette optique, le rôle d'un courtier immobilier comme BoursedesCrédits peut s'avérer particulièrement utile si vous souhaitez anticiper au mieux les évolutions des taux en fonction de votre projet.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info