Nouvelle baisse des taux des prêts immobiliers en mai

Johan Garcia • 09 Mai 2014 • 09:49

Les taux des crédits immobiliers ont une nouvelle fois baissé en mai 2014, en moyenne de 0,10 points. Une baisse due aux différentes déclarations et orientations de la politique économique française et européenne.

Nouvelle baisse des taux des prêts immobiliers en maiLes taux fixe moyens ont baissé en moyenne de 0,10 points

La tendance est toujours à la baisse. Les barèmes des taux des prêts immobiliers accordés par les banques sont en effet en recul début mai 2014, après plusieurs mois de baisses consécutives.

Les taux fixe moyens ont baissé en moyenne de 0,10 points en seulement un mois. Ils s'établissent sur 20 ans à 3,20%, à 2,90% sur 15 ans et 3,50% sur 25 ans, hors assurance.

Une politique monétaire toujours plus accommodante

Plusieurs éléments ont participé à cette baisse continue. La Banque centrale européenne (BCE) a confirmé à plusieurs reprises ces dernières semaines sa volonté de maintenir son principal taux directeur au plus bas, à 0,25%. Déclarations reprises et confirmées par le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, le 28 avril dernier.

Comme le note l'Observatoire Crédit Logement/CSA, mardi 6 mai, plusieurs scénarios prévoient même « un recul à 0,15% du principal taux de refinancement de la BCE d'ici l'été et son maintien à ce bas niveau jusqu'en fin 2015 ».

Selon l'Observatoire, il n'y aura donc pas de remontée brutale des taux. « Les conditions de crédit devraient donc rester bonnes, au moins jusqu'à l'automne », conclut-il.

L'OAT 10 ans en baisse

Au même moment, Manuel Valls, dans ses nouvelles fonctions de Premier ministre, a rassuré les marchés financiers sur la politique d'économie budgétaire française et l'engagement du gouvernement sur la question.

Des déclarations qui ont eu un impact positif sur le marché de la dette française. Les taux des obligations assimilables du trésor français (OAT) à 10 ans, utilisés pour fixer les taux immobiliers, sont descendus à 1,91% cette semaine.

Seul point négatif à l'horizon, selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, « la plupart des scénarios tablent sur [une] remontée [des taux de l'OAT à 10 ans] de 50 points de base d'ici fin 2014 ».
 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info