Surendettement : un fléau qui touche plus les femmes

La Rédaction • 08 Février 2022 • 16:37

La Banque de France publiait, ce lundi, le bilan annuel du surendettement. Même si les chiffres sont en baisse, les femmes restent globalement plus touchées que les hommes.

Surendettement : un fléau qui touche plus les femmes

Malgré l'embellie, tout n'est pas encore rose en ce qui concerne les dossiers de surendettement. Pourtant, les motifs de satisfactions existent. Dans son bilan annuel, la Banque de France remarque tout d'abord que la crise n'affecte toujours pas les chiffres du surendettement. Un léger rebond a bien été constaté, mais il est davantage à lier au caractère exceptionnel de l'année 2020.

Pour autant, le nombre de dossiers déposés par les ménages a continué de baisser en 2021. Au total, le nombre de dossiers déposés l'an dernier a baissé de 15 % par rapport à 2019, selon la Banque de France, soit 120 968 dossiers. L'endettement global des ménages surendettés est aussi en baisse à 4,9 milliards d'euros en 2021, soit 1,2 milliard de moins qu'en 2019.

Les femmes, première victime du surendettement

Malgré tout, la Banque de France révèle également des données beaucoup plus problématiques. Selon l'institution, le risque de surendettement est plus élevé pour les femmes. Elles représentent même 54 % des personnes surendettées de 25 à 54 ans.

Pénalisées par des rémunérations inférieures à celles des hommes et des statuts plus fréquents de cheffe de famille monoparentale, elles sont donc logiquement plus impactées par le fléau du surendettement.

L'étude révèle d'ailleurs que les personnes surendettées sont souvent isolées et dans des situations sociales et financières difficiles : plus de la moitié d'entre elles sont séparées, célibataires ou veuves et plus d'un quart sont au chômage.

Les Hauts-de-France, région la plus touchée par le surendettement

Le directeur des particuliers de la Banque de France Marc Béguery souligne par ailleurs « une petite hausse des dépôts de dossiers de surendettement des personnes jeunes, dans les tranches d'âges 18-25 ans et 25-32 ans » lors de la conférence de presse. On remarque également que 23 % des dossiers concernent des personnes sans profession ou en congés maladie et que 87 % des ménages surendettés sont locataires ou hébergés à titre gratuit.

La région la plus touchée est de loin les Hauts-de-France : les cinq départements remontent chacun plus de 250 dossiers pour 100.000 habitants, contre 225 en moyenne en France. 

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les rachats de crédits

Notre fil d'info