Assurance chômage, chèque énergie, prix du gaz... Ce qui change au 1er décembre

La Rédaction • 30 Novembre 2021 • 14:42

Nouvelle mesure de l'assurance chômage, gel des prix du gaz... Comme chaque mois, BoursedesCrédits vous détaille ce qui change au 1er décembre.

Assurance chômage, chèque énergie, prix du gaz... Ce qui change au 1er décembre

Dernier mois de l'année 2021, comme chaque mois, le mois de décembre comprendra son lot de changements notables pour les consommateurs français. Petite liste non-exhaustive des principaux changements :

Nouvelles mesures en ce qui concerne l'assurance chômage 

Dès le 1er décembre, les conditions d'ouverture du droit au chômage changent. Pour être éligible, il faudra désormais avoir travaillé 6 mois (contre quatre précédemment) au cours des 24 derniers mois.

Cette nouvelle condition s'appliquera aux personnes privées d'emploi et dont le contrat de travail a pris fin à compter du 1er décembre 2021.

De même, une seconde mesure s'appliquera dès le 1er décembre, elle concerne la dégressivité de l'allocation chômage pour les plus hauts revenus pour les personnes de moins de 57 ans dont le salaire dépassait 4 500 euros brut par mois, qui intervient à partir du 7e mois.

Là aussi, la mesure s'appliquera à partir du 1er décembre, à l'exception de celles dont la procédure de licenciement a été engagée avant cette date.

Mise en place du chèque énergie

Bonne nouvelle pour les consommateurs, à partir du 1er décembre, 5,8 millions de ménages, déjà bénéficiaires du chèque énergie l'année dernière, pourront bénéficier du Chèque énergie 2021.

La décision prise par le gouvernement en septembre, accorde une aide exceptionnelle de 100 euros qui devrait être envoyée entre le 13 et le 22 décembre. Le chèque énergie pourra être utilisé pour payer en ligne les dépenses d'électricité et de gaz naturel.

Gel des prix du gaz

Face à la flambée des prix de l'énergie, le gouvernement a décidé de geler les tarifs des prix du gaz depuis le 1er novembre jusqu'à décembre 2022.

Pour le mois de décembre, une hausse de 19,5 % a ainsi pu être évitée en décembre. 

Indemnité inflation de 100 euros

Afin de compenser la hausse des prix, notamment ceux de l'énergie (électricité, gaz, carburant), l'indemnité inflation de 100 euros, sera versée à 38 millions de Français qui ne dépassent pas les 2000 euros nets de revenus par mois.

Cette indemnité sera versée dès le mois de décembre pour les salariés du privé, les étudiants, les professions libérales et les agriculteurs. En Janvier, l'indemnité sera élargie aux agents du public, aux demandeurs d'emploi et aux bénéficiaires de minima sociaux. Enfin, en février, les retraités pourront également bénéficier de 100 euros supplémentaires.

Prime de Noël

Enfin, qui dit fête de Noël, dit également prime exceptionnelle, qui sera versée aux bénéficiaires de minima sociaux. La prime sera au minimum de 152,45 euros et sera versée dès le 15 décembre via la CAF ou la MSA.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info