Crédit conso : le marché retrouve son niveau d'avant-crise

La Rédaction • 24 Septembre 2021 • 14:47

Fortement impacté par la crise sanitaire, le niveau des crédits à la consommation retrouve peu à peu son niveau d'avant-crise.

Crédit conso : le marché retrouve son niveau d'avant-crise

Déjà le renouveau pour le marché du crédit à la consommation ? Alors que les Français ont mis leurs projets en stand-by pendant la crise, le marché du crédit à la consommation retrouve peu à peu des couleurs. Sur les six premiers mois de l'année 2021, l'activité du crédit à la consommation à enregistré un net rebond.

Selon les derniers chiffres dévoilés par l'ASF (Association des Sociétés Financières) 22,3 Mds d'euros de nouveaux crédits ont été contracté sur le premier semestre 2021. Soit un rebond de 25,3 % par rapport au premier semestre 2020.

Les véhicules d'occasion, moteur des crédits conso

Sans surprise, les crédits dédiés au financement des véhicules restent le moteur des crédits conso.

Ainsi, la plus forte croissance concerne le financement de véhicules d'occasion avec une augmentation de 36,5 % ( 2,6 mds d'euros), soit une hausse de 4,1 % par rapport à 2019. Les LOA ne sont pas en reste puisque ce sont les opérations qui progressent le plus avec + 76 % (+ 68,7 % par rapport à 2019), malgré un volume encore assez limité (0,5 million d'euros).

Dans les autres catégories, on observe la bonne performance des crédits dédiés à l'habitat et aux biens d'équipement avec une augmentation de 2,6 mds d'euros soit 14,5 M de mieux par rapport à 2019.

Les crédits renouvelables et les prêts personnels à la peine

Néanmoins, le crédit renouvelable peine à retrouver ses niveaux d'avant-crise. Il enregistre ainsi  une production inférieure de 9,2 % par rapport à 2019. Même son de cloche en ce qui concerne les prêts personnels. Là encore, on constate un retard de 6,2 % par rapport à 2019.

Le financement des véhicules neufs est lui aussi plus en retrait puisqu'il retrouve seulement leur niveau de production.

Vraie reprise ou simple mirage ?

Dans les faits, ce retour à la consommation reste fragile. En effet, on constate de fortes disparités entre les différents types de crédits à la consommation.

L'activité du crédit à la consommation reste orientée à la baisse malgré le rebond de juin. La catégorie des prêts personnels reste la plus impactée avec une chute de 15,5 % par rapport à juillet 2019. Une baisse également observable pour les crédits renouvelables (-8 % en juillet, -5,5 % sur les trois derniers mois).

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info