Crédit immobilier : un environnement de taux particulièrement favorable à la renégociation ?

La Rédaction • 25 Août 2021 • 15:01

Alors que les taux sont toujours historiquement bas, la période semble idéal pour renégocier le taux de son crédit immobilier. À condition de bien s'y prendre.

Crédit immobilier : un environnement de taux particulièrement favorable à la renégociation ?

On le dit et le répète, l'environnement actuel est particulièrement propice à un achat immobilier. Malgré des recommandations du HCSF qui parviennent à stopper les velléités de certains acheteurs, acheter aujourd'hui est également synonyme d'un taux inimaginable pour certains emprunteurs, il y a encore quelques années.

Pour autant, des économies restent possibles pour les acheteurs qui n'ont pas pu bénéficier d'un taux aussi attractif. Pour eux, une renégociation ou un rachat de crédit immobilier peut être très avantageux, à condition de bien s'y prendre.

Renégociation ou rachat : quelles différences ?

On a souvent tendance à assimiler renégociation et rachat de crédit dans le cadre d'un prêt immobilier. Or, il existe bel et bien une différence entre ces deux opérations.

Dans le cadre d'une renégociation, l'emprunteur négociera auprès du même établissement que celui auprès duquel il a contracté son prêt. Dans le cas d'un rachat de crédit immobilier, l'emprunteur négociera avec un nouvel établissement pour qu'il lui rachète son crédit. Le plus souvent après l'intervention d'un courtier.

Un environnement propice au rachat ou la renégociation ?

Evidemment, l'environnement actuel pousse beaucoup d'emprunteurs à vouloir renégocier à la baisse leurs crédits. Selon le dernier bilan de l'Observatoire Crédit Logement/CSA, le second trimestre 2021 atteint des records historiques avec une moyenne de 1,06 % pour les crédits immobiliers contre 1,23 % un an plus tôt.

Même si la plupart des ménages opteront pour une renégociation, l'option du rachat ne doit pas être écartée. Elle permet de faire jouer la concurrence et pourra toujours être utile lors d'une négociation même si l'emprunteur ne souhaite pas particulièrement quitter sa banque ou son établissement d'origine. De plus, les établissements extérieurs pourront plus facilement offrir des conditions avantageuses.

Reste que pour que l'opération soit vraiment intéressante, il est conseillé de suivre quelques recommandations. A savoir, un écart entre l'ancien et le nouveau taux de 0,7 à 1 point et un capital restant dû supérieur à 70 000 €. Il est également recommandé d'envisager son rachat ou sa renégociation dans le premier tiers de remboursement. C'est durant cette période que l'emprunteur rembourse le plus d'intérêts.

Pour ce genre d'opérations, n'hésitez pas à contacter les experts de BoursedesCrédits. Grâce à leur expertise, ils seront en mesure de vous accompagner dans toutes les étapes de votre projet.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info