Épargne : le livret A détrône le PEL

La Rédaction • 08 Septembre 2021 • 17:33

Toujours plus plébiscité par les Français, le livret A a pu largement profiter de la crise. Pour preuve, les dépôts sur les livrets A ont dépassé ceux sur les Plans d'épargne logement. Une première.

Épargne : le livret A détrône le PEL

Il y a quelques jours, les chiffres de la Banque de France traduisaient une nouvelle fois un phénomène déjà largement pressenti depuis le début de la crise : les Français ont largement épargné durant la pandémie.

Une « sur-épargne » qui s'explique par l'impossibilité de consommer durant les périodes de confinement successives, mais également par une crainte de l'avenir économique au vu de la gravité de la crise.

Résultat, les Français ont préféré mettre de côté au grand dam du gouvernement, qui ne cesse d'exhorter la population à recommencer à consommer afin de permettre la relance de l'économie.

Le Livret A, grand gagnant de la crise

Ainsi, la Banque de France estime ainsi que 155 Milliards d'euros supplémentaires ont été placés à la fin juin, avec un grand bénéficiaire : le livret A.

En effet, s'il y a bien un placement qui a pu profiter de ce surplus d'épargne, c'est bien le Livret A. Malgré une rémunération figée à 0,5 % depuis plusieurs mois, le livret A fut, avec le compte courant, le placement le plus recherché par les Français.

Un état de fait constaté par François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France : « Bien que les dépôts à vue aient recueilli la majorité de cette « épargne covid », 2020 est en conséquence une année exceptionnelle pour l'épargne réglementée : les versements sur le livret A, produit phare de l'épargne réglementée, ont atteint leur plus haut historique à 167 milliards d'euros, soit une hausse de 134 % par rapport à 2019 », a-t-il détaillé lors de l'introduction du rapport 2020 de l'Observatoire de l'épargne réglementée.

Le Livret A surpasse le PEL

Un engouement tel, que l'argent placé sur les livrets A a dépassé, pour la première fois de l'histoire, les placements sur les Plans d'épargne logement (PEL).

 Si fin 2019, les ménages conservaient 282,1 milliards d'euros sur les livrets A contre 282,5 milliards sur les PEL, un an plus tard, le livret A surpasse le PEL avec 308,2 milliards contre 289,6 milliards d'euros. Soit un écart conséquent de 19 milliards d'euros entre les deux produits.

Plus que l'impact de la crise, ces chiffres démontrent également une réelle perte d'attractivité pour le PEL. Ce dernier se retrouve pénalisé par la baisse des taux d'intérêt des prêts immobiliers, la fin de la prime d'Etat et de la fiscalisation des nouveaux PEL, depuis 2018.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les placements

Notre fil d'info