[ETUDE] : quelles stratégies financières pour les Français face aux incertitudes économiques ?

La Rédaction • 24 Mai 2022 • 17:19

Face à l'inflation galopante et aux incertitudes économiques liées au conflit entre l'Ukraine et la Russie, une étude Cofidis/CSA search s'intéresse aux différentes stratégies financières des Français.

[ETUDE] : quelles stratégies financières pour les Français face aux incertitudes économiques ?

Inflation, tensions internationales... Difficile pour les Français de se projeter dans l'avenir actuellement.

Alors que le pouvoir d'achat reste leur préoccupation principale, quelles sont les stratégies employées par nos concitoyens afin de se prémunir d'éventuelles difficultés financières ? C'est sur cette question périlleuse que se penche une étude diligentée par Cofidis et CSA Search.

Des Français préoccupés par la hausse des prix

Premier enseignement ou plutôt confirmation de l'étude, le pouvoir d'achat s'est fortement dégradé ces derniers mois. Les Français estiment qu'il leur manque en moyenne 490 € par mois pour vivre convenablement, soit 23 euros de plus qu'en septembre 2021.

Sans surprise, ce sont les catégories les plus exposées, à savoir les jeunes, les familles monoparentales et les ouvriers, qui sont les premiers à souffrir de la hausse des prix.

Moins de loisirs, mais pas seulement

Afin de se prémunir face à d'éventuelles difficultés financières, les Français envisagent de se restreindre sur un certain nombre d'activités. Bien évidemment, ils envisagent de réduire leurs dépenses liées aux activités plaisirs ou leurs passe-temps.

55 % des personnes interrogées estiment, par exemple, devoir faire un effort sur les sorties, 45 % sur les achats de vêtements.

 Plus problématique, 8 Français sondés sur 10 pensent qu'ils vont devoir se restreindre sur leurs dépenses essentielles comme le chauffage (25 %), l'alimentation (23 %) ou encore l'eau et l'électricité (20 %).

De nouvelles stratégies financières envisagées

Pour éviter le pire ou simplement continuer à se faire plaisir, l'heure est donc à l'adaptabilité. Pour appréhender la crise, les Français envisagent donc d'adopter de nouvelles stratégies financières.

42 % des personnes sondées envisagent donc de puiser dans son épargne, 15 % de miser sur son découvert bancaire et enfin 6 % de souscrire à un crédit à la consommation.

Pour 47 % des sondés, souscrire à un crédit à la consommation est une aide utile dans la gestion actuelle du budget. Dans le même temps, 69 % estiment que le crédit permet de mener à bien des projets sans trop se restreindre, tandis que pour 64 % des sondés, il permet de gérer plus efficacement le budget.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info