Les Français font de plus en plus confiance aux services financiers numérisés

La Rédaction • 27 Juillet 2021 • 15:29

Une étude menée par YouGov pour la Fintech Stripe révèle que l'utilisation des services financiers numérisés s'ancre progressivement dans les habitudes des Français. La crise du Covid-19 n'y est pas étrangère. Explications.

Les Français font de plus en plus confiance aux services financiers numérisés

Dire que la crise du Covid-19 a radicalement modifié certaines de nos habitudes est un euphémisme. Mais qu'en est-il des services financiers ? C'est à cette question qu'a tenté de répondre la Fintech Stripe grâce à une étude menée par l'institut de sondage YouGov.

Ainsi, l'étude nous explique que 77 % des sondés ont autant, sinon davantage utilisés les outils financiers numériques depuis le début de la crise du Covid-19.

L'impact des confinements

Bien évidemment, les confinements successifs ont facilité le recours à ces services numériques, surtout lorsque les agences bancaires étaient fermées. Le recours aux applications et aux services en ligne s'imposa alors naturellement.

Néanmoins, une petite partie de la population se montre encore réticente face à l'utilisation de ces services. Selon l'étude, 14 % des sondés déclarent ainsi n'avoir jamais eu recours à un service numérique. Même si, dans le même temps, 36 % des personnes interrogées indiquent qu'ils préféreraient opter pour un acteur exclusivement en ligne plutôt que pour une banque ou une société d'assurance.

Autre facteur déterminant : l'âge des utilisateurs. Sans surprises, les plus jeunes sont plus enclins à utiliser les services numériques. Ils sont 32 % à utiliser régulièrement les nouvelles technologies pour les 18-44 ans, contre 26 % pour les 45-54 ans et 23 % pour les plus de 55 ans ?

Les usagers font confiance à la grande distribution

Enfin, l'étude démontre également qu'un tiers des sondés seraient prêts à opter pour un supermarché qui proposerait des services financiers.

Un chiffre assez flatteur pour les sociétés de grande distribution lorsque l'on sait que les Français sont, à contrario, beaucoup plus réticent lorsqu'il s'agit de faire confiance au même type de services proposés par un e-commerçant (22 %) ou encore un réseau social (12 %).

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les banques en ligne

Notre fil d'info