Immobilier : 3 locataires sur 4 jugent difficile de trouver un logement qui correspond à leurs attentes

Marie Nahmias • 29 Mars 2017 • 12:21

Dans l'Hexagone, 73% des locataires considèrent qu'il est compliqué de mettre la main sur un logement répondant à leurs besoins, selon une étude menée par le réseau Guy Hoquet en partenariat avec Harris Interactive. En Ile-de-France, ce chiffre s'élève à 86%.

Immobilier : 3 locataires sur 4 jugent difficile de trouver un logement qui correspond à leurs attentes51% des locataires disent avoir rencontré des difficultés pour trouver leur logement actuel.

Un budget restreint, une offre immobilière limitée... Les locataires français peineraient à trouver un bien qui convienne en tout point à leurs attentes, d'après une étude* réalisée par Guy Hoquet et Harris Interactive, publiée le 28 mars. Ainsi, près de trois locataires sur quatre (73%) estiment compliqué de satisfaire leurs besoins en matière de logement. Sans surprise, en région parisienne ce taux est supérieur à la moyenne nationale : 86%.

De la même manière, 51% des locataires disent avoir difficilement trouvé leur logement actuel. Cette part est toujours plus important en Ile-de-France, où elle atteint 66% est plus importante et chez les 18-24 où elle s'établit à 57%. Quant au temps consacré à la recherche d'un bien immobilier, 36% des sondés expliquent avoir trouvé le leur en moins de trois mois. "Un temps de recherche nettement plus long en région parisienne", relève l'étude. En effet, 45% des locataires franciliens ont signé un bail en plus de trois mois.

Des loyers trop élevés

Parmi les difficultés évoquées par les locataires, le montant du loyer arrive en première position. Il s'agit, en effet, d'une complication pour 49% des personnes interrogée. Par ailleurs, 48%  estiment que les biens proposés ne sont pas en adéquation avec leurs attentes. Les revenus sont considérés comme un frein par 39% des locataires. Enfin, 8% jugent que leur identité (origines culturelles, ethniques, origine sociale...) ne joue pas en leur faveur pour trouver un bien à la location.

A noter, ces difficultés sont ressenties plus intensément chez les personnes au chômage et les sondés âgés de 25 à 34 ans. Ainsi, 59% des 25-34 ans trouvent le niveau des loyers trop élevé par rapport à leur budget et 69% des chômeurs interrogés ne sont pas satisfaits du type de biens sur le marché.

Locataires et propriétaires en bons termes

Autre constat mis en avant par l'étude de Guy Hoquet, 83% locataires sont satisfaits de leur relation avec leur propriétaire. En région parisienne, cette part est plus faible et s'établit à 77%. On retrouve parmi les sources d'insatisfaction, le manque d'attention portée à l'isolation des fenêtres, la prise en compte des demandes de réparation ou encore  la réactivité des propriétaires.

La location, un sujet oublié de la campagne électorale ?

De façon plus générale, plus d'un locataire sur deux (51%) est insatisfait des politiques menées en matière de location. Et 78% d'entre eux "estiment que le sujet de la location de logement n'est pas suffisamment traité dans le cadre de l'élection présidentielle", note l'étude.

Logiquement, les attentes des locataires vis-à-vis des politiques sont très fortes dans cette période de débat pré-électoral  

Guy Hoquet

Selon 67% des sondés, il est tout à fait prioritaire de "durcir les obligations des propriétaires vis-à-vis des locataires". 62%, jugent très urgent de baisser la fiscalité des locataires. Enfin, 58% estiment qu'étendre l'encadrement des loyers à davantage de villes est tout à fait prioritaire.

>>Lire aussi : Immobilier : les colocataires de plus en plus âgés

*Enquête réalisée en ligne du 13 au 17 mars 2017 sur un échantillon de 1.000 personnes représentatif des locataires âgés de 18 ans et plus.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info