Crédit consommation : attention au grand écart des taux !

La Rédaction • 14 Septembre 2022 • 11:35

Avec le retour de l'inflation, les consommateurs se tournent vers les crédits pour financer leurs projets. Prudence pourtant, les taux peuvent fortement varier selon les sommes demandées.

Crédit consommation : attention au grand écart des taux !

Ce n'est un secret pour personne, l'inflation a fait un retour tonitruant depuis le début de la crise russo-ukrainienne. Prix du gaz, essence, pénurie et hausse des produits alimentaires, aucun secteur ne semble épargné par cette inflation qui a atteint 5,8 % en août selon l'INSEE.

Face à cela, les ménages tentent de s'adapter comme ils le peuvent. Alors qu'un Français sur deux se retrouve à découvert au moins une fois dans l'année, les crédits à la consommation font office d'alternative au découvert.

Les prêts personnels en forte hausse

Pour preuve, selon l'ASF (Association Française des sociétés financières),  la production de prêts personnels est en hausse de 19,3 % sur un an sur les cinq premiers mois de 2022. Les crédits renouvelables augmentent quant à eux de 20,5 % sur la même période.

Pour rappel, les prêts personnels sont des crédits non-affectés. Cela signifie que les emprunteurs peuvent emprunteur jusqu'à 75 000 euros sans avoir à justifier de l'utilisation de l'argent. Les crédits affectés seront eux dédiés à la réalisation d'un projet en particulier et l'établissement prêteur sera alors en droit de demander une facture justifiant de l'utilisation des fonds.

 Les taux des crédits à la consommation remontent

Face à cette situation, les établissements prêteurs n'hésitent pas à augmenter leur taux pour à la fois s'aligner sur les taux des marchés financiers, mais également pour s'adapter à la concurrence et aux différentes périodes de l'année : « Les taux remontent depuis le début de l'année. Il faut faire jouer la concurrence car les offres varient du simple au double, voire plus, d'un établissement à un autre » explique dans les colonnes du Monde, Mr Basile Duval, porte-parole du comparateur Panorabanques.

Face à cela, comparer les différentes offres devient indispensable pour les futurs emprunteurs. Bien souvent, le taux dépendra de montant emprunté. Pour les crédits à la consommation, les taux d'usure existent également (taux maximal auquel les banques sont autorisés à prêter). Ils s'élèvent à 21,11 % pour les prêts jusqu'à 3000 euros, 0,87 % pour les prêts entre 3000 et 6000 euros et 4,93 % au-delà des 6000 euros.

Attention au choix de vos mensualités

Il est donc nécessaire de bien calibrer son emprunt afin d'éviter de se retrouver avec un taux beaucoup trop important.

D'ailleurs, le montant de la mensualité est également très important. Il vaut mieux parfois une durée d'emprunt plus longue afin de pouvoir bénéficier d'une mensualité abordable. Les assurances pourront également alourdir le coût du crédit.

Enfin, il est également important de rappeler qu'en général, les crédits renouvelables (réserve d'argent mise à disposition) possède des taux bien plus élevés que les crédits à la consommation classiques !

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info