Crédit immobilier : des taux d'usure au plus bas

La Rédaction • 28 Septembre 2021 • 16:18

Les taux d'usure du prochain trimestre sont au plus bas. Une nouvelle peu réjouissante pour certains ménages. Explications.

Crédit immobilier : des taux d'usure au plus bas

Les taux sont bas, c'est un fait, mais cela n'assure pas pour autant un crédit immobilier à tous les coups. Alors que les recommandations du HCSF deviendront bientôt contraignantes pour les banques, une autre mauvaise nouvelle pourrait bien compliquer la tâche de certains emprunteurs.

En effet, les taux d'usure viennent d'être publiés au Journal Officiel et ils sont au plus bas. Fixés tous les trois mois par la Banque de France, ces taux correspondent au seuil au-dessous duquel les banques n'ont pas le droit de prêter.

Des taux au plus bas historique

Concrètement, ils sont calculés en augmentant d'un tiers les taux annuel effectif global (TAEG) moyens pratiqués par les établissements bancaires au cours du trimestre précédents. Depuis plusieurs mois, on observe une baisse constante de ces taux.

À partir du 1er octobre, le taux d'usure des prêts d'une durée inférieure à 10 ans s'établira par exemple à 2,43%, contre 2,47% auparavant et les prêts à taux fixe de 20 ans et plus passent de 2,48% à 2,41%.

Une mauvaise nouvelle pour les emprunteurs les plus fragiles

Dans les faits, cette baisse n'est pas une bonne nouvelle pour les emprunteurs qui souhaitent contracter un crédit immobilier. Dans ce contexte de taux bas, les taux d'usure, initialement conçus pour protéger les emprunteurs, pourraient bien les pénaliser.

Ce sont surtout les ménages « à risque » qui risquerait d'en pâtir, à savoir ceux qui présentent des risques de santé élevés (seniors, risques aggravés) et dont le taux pourrait rapidement dépasser les taux d'usure en raison du poids du TAEG dans l'assurance.

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits immobiliers

Notre fil d'info