Consommation : le retour de l'inflation, quelles conséquences pour votre budget ?

La Rédaction • 21 Décembre 2021 • 16:13

Annoncée depuis plusieurs mois, l'inflation est de retour et pourrait bien s'installer pour plusieurs mois. Voilà ce qu'elle pourrait concrètement changer pour vous et votre budget.

Consommation : le retour de l'inflation, quelles conséquences pour votre budget ?

Conséquence directe de la crise, l'inflation est bel et bien de retour ! Bien évidemment, une inflation haute entraîne des conséquences fâcheuses pour les consommateurs.

Le prix de nombreux produits à d'ailleurs d'ors et déjà augmenté. Pourtant, elle se traduit aussi par la revalorisation de nombreuses aides afin d'endiguer sa progression. Concrètement, plusieurs ajustements sont donc à prévoir dans votre budget pour les mois à venir.

Vers une revalorisation du SMIC ?

Comme chaque année, le SMIC sera revalorisé en début d'année 2022, le 1er janvier plus exactement. Pour autant, pour le moment, rien ne semble indiquer que le gouvernement envisage une augmentation supérieure à celle prévue initialement.

Selon un rapport rendu fin novembre par un groupe d'experts, une revalorisation trop importante du SMIC pourrait être néfaste aux personnes les plus vulnérables qui cherchent un emploi. Selon plusieurs estimations, la revalorisation du SMIC pourrait s'établir cette année au alentour de 0,9 %, soit 14 euros bruts par mois.

Des prestations sociales revalorisées

Le montant des prestations sociales devrait également être revu à la hausse (RSA, prime d'activité, retraite...), en prenant compte l'inflation.

La revalorisation de ces prestations s'appuie sur  l'article L.161-25 du Code de la Sécurité sociale. Le texte précise que la revalorisation de ces prestations est basée sur l'évolution de la moyenne annuelle des prix à la consommation, hors tabac, calculée sur les douze derniers indices mensuels de ces prix publiés par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Si le montant de la retraite de base sera revalorisé de 1,1 %, il faudra attendre pour connaître les chiffres des autres prestations. Elles dépasseront probablement les 1,1 % dans les mois à venir.

Le taux du livret A revu à la hausse

Comme prévu, le taux du livret A va bien être revu à la hausse. Bruno Le Maire l'a d'ailleurs indiqué très clairement. La nouvelle rémunération sera annoncée vers la mi-janvier avant une application dès le 1er février.

 Selon les estimations, le taux du livret A et donc de son « cousin » le LDDS, s'établirait aux alentours des 0,8 %. Le rendement du Livret d'épargne populaire (LEP) pourrait lui connaître une évolution plus positive avec un taux qui passerait de 1 % à 2,10 %, le 1er février prochain.

Attention à la hausse des loyers et des impôts

Malgré ces revalorisation, l'inflation pourrait avoir un effet néfaste sur le loyer des locataires. Dans la plupart des baux, on prévoit une clause de révision annuelle des loyers qui permet aux bailleurs de réévaluer les loyers, chaque année, à la date anniversaire du contrat.

Selon les premières estimations, ces augmentations pourraient bien atteindre 1,61 % au premier trimestre.

Pour autant, ces augmentations pourraient bien être à double tranchant pour les propriétaires. En effet, la taxe foncière pourrait bien augmenter de 3,4 % en 2022, une augmentation jamais observée au 21e siècle !

Nos autres actualités

Précédent Suivant
Comparer gratuitement les crédits consommation

Notre fil d'info